Rechercher
  • P.Z

Il est toujours plus facile de s’émerveiller de choses avec lesquelles on n’a rien à partager.

Il est toujours plus facile de s’émerveiller de choses avec lesquelles on n’a rien à partager. Par exemple,. Il est facile d’aimer un oiseau sauvage qui est beau, parce qu’il ne vous demande rien... Vous n’avez rien à faire.

Vous pouvez simplement apprécier les choses à distance. C'est la raison pour laquelle les gens ont maintenant beaucoup d'histoires d'amour sur Facebook, TikTok et Instagram, parce que vous n'avez pas à les rencontrer, partager quoi que ce soit avec eux... ou attendre devant la salle de bain qu’ils ont fini de l’utiliser. Si cela ne vous plaît pas, vous pouvez éteindre l’appareil ou supprimer le compte.

Il est plus facile d’aimer quand il y a de la distance. Vous avez remarqué les morts sont toujours aimés de tout le monde. Dès qu’ils sont morts, ils deviennent soudain dignes. Pourquoi ne les avez-vous pas aimé de leur vivant ? Quand ils étaient vivants, vous vous battiez avec eux. Dès qu’ils meurent, ils vous manquent et vous les aimez.

Vous recherchez quelque chose qui n’empiète pas sur votre espace. Mais tous les êtres humains ne respectent pas vos limites. Ils les piétinent inévitablement. Certains le font par ignorance, d’autres intentionnellement. Dès que quelqu’un piétine vos limites, vous pensez que cette personne constitue un problème.

Il est donc important de vous créez une petite distance entre vous et votre propre personnalité ; alors vous verrez que vous allez même vous aimer.

Et une fois que vous aurez apprécié cet individu qui est vous-même, vous verrez que tout le monde est merveilleux. Vous pouvez apprécier tout le monde parce que maintenant vous voyez les gens pour ce qu’ils sont, sans avoir un cadre dans lequel ils doivent s’intégrer.

Chavouah tov !

Philippe Nissim Zarka Mon Thérapeute Émotionnel 058 331 0326 ou 0177502028 www.therapiesheli.com


0 vue0 commentaire