Rechercher
  • P.Z

Hier nous étions esclaves, aujourd'hui nous sommes libres

אתמול היינו עבדים, היום בני חורין Hier nous étions esclaves, aujourd'hui nous sommes libres Alors que nous arrivons à Pessah, nous pouvons légitimement nous poser la question : Pourquoi perpétuer le souvenir d'une histoire vieille de plus de 3300 ans ? La réponse selon moi est simple. Il s'agit de la plus grande aspiration de l'Homme : se libérer de ses contraintes matérielles, sociales, spirituelles et naturelles. Pessah n'est pas un souvenir ou une commémoration. C'est un enjeu de Vie. La liberté n'est pas un accessoire, c'est le principal. Alors si c'est le but de tout Homme, comment vis-tu ta libération au quotidien ? De combien de chaînes et de croyances, de peurs et de traumatismes, de croyances limitantes dois-tu te libérer ? Mais tu l'as compris, dans toute libération, il y a un ordre, un seder, dont la force symbolique repose sur "l'organisation de ton évasion" du joug de tes limites. Organise ta libération ! Et si tu as besoin d'un coup de main, appelle moi ! Philippe Nissim Zarka Mon Thérapeute Émotionnel 058 331 0326 ou 0177502028 www.therapiesheli.com

Hag Pessah Cacher Vesameah!

0 vue0 commentaire