Rechercher
  • P.Z

De la crise aux opportunités

Dans sa vie, personne n'échappe, un jour ou l'autre, à une crise personnelle (séparation, deuil, licenciement, etc.). La cause profonde n'a vraiment rien à voir avec ce que tu crois. Je vais tenter de te l'expliquer.

Les crises sont comme des signaux d'alarme qui te rappellent à toi-même. A tes souhaits les plus profonds.

La crise n'est pas une intruse dans ta vie. Elle n'est pas là pour te dire, tu dois démissionner ou te séparer. Elle est là pour te rappeler de te connecter à ton cœur, à ton Moi profond et avec ce qui compte vraiment pour toi.

Dès le début, lorsqu'une crise frappe à ta porte, nous cherchons des réponses. À qui la faute? Qu'est-ce que j'ai fait de mal. Que dois-je changer dans ma vie pour bien faire.

Nous cherchons des explications et ce qu'il faut faire pour améliorer la situation. Nous travaillons également pour que ce type d'événement ne se reproduise plus. Parce que nous avions tellement peur que cela se reproduise.

En fuyant la réalité et en faisant ce que la peur nous dicte, nous risquons seulement de retarder nos échéances cognitives.

En cherchant des explications et quoi faire, En se protégeant et en évitant les coups, En ne regardant pas les choses en face... On échoue.

Lorsque nous commençons avec cette approche, nous plantons souvent le contraire de ce que nous voulons récolter. Nous nous blâmons. Beaucoup d'énergie est gaspillée à essayer de tout arranger en nous et autour de nous. Et à la fin, tu ne trouves pas grand-chose et tu te perds encore.

Une crise personnelle, qu'elle provienne d'une séparation, d'une perte, d'un licenciement ou de toute autre chose, n'a rien à voir avec le sujet de la crise elle-même.

Quand la vie te lance une crise, elle est là pour toi. Pour t'aider à t'améliorer et t'offrir l'opportunité de le faire.

C'est ce que tu voulais au plus profond de toi et que tu avais oublié.

Penses-tu que la distance, la mort ou le manque de travail montrent que vous as été abandonné ?

La vérité est que tu t'es laissé vivre. Tu as oublié de grandir. Tu as oublié le vrai toi. Tu as oublié de te réveiller. Tu as oublié de te reconnaître.

Mais au fond de toi, tu dois aspirer à des choses comme : Vivre le véritable amour Avoir une relation authentique, riche, honnête et juste avec les autres. Servir ton idéal au monde entier. Vivre libre,... vraiment libre, loin des caricatures de l'argent. Rester simple et humble en toutes circonstances, ne pas laisser les événements te changer. Être en paix et joyeux où que tu sois, qui que tu sois, toujours et sans raison.

La crise ne se soucie pas du sujet sur lequel elle existe. Elle vient de trouver l'accessoire parfait et idéal pour te réveiller. La seule personne qui te quitte, c'est toi . C'est toi qui as quitté tes rêves et désirs de bonheur et de paix. Ce que tu souhaites transmettre en toute simplicité à tes proches et au monde. C'est pour cela que la crise est là. Si tu te limites à essayer de recoller les morceaux, sans toucher au fond de ton cœur, avec tes désirs les plus chers, il y aura encore d'autres crises.

Les crises essaieront toujours d'être là, comme un ange gardien prenant soin de toi et te rappelant qu'un jour, au plus profond de ton âme, tu t'es fait une promesse. Une promesse humble mais universelle.

Je te laisse méditer sur ce message au plus profond de toi, de ton âme et de ton cœur.

Et si tu le souhaites, je t'accompagnerai comme je l'ai fait pour des centaines de personnes sur ce chemin. Et c'est une vraie joie de les voir s'éveiller à eux-mêmes. C'est aussi la preuve que chacun peut surmonter une crise et se réveiller.

Appelle-moi

Philippe Nissim Zarka Mon Thérapeute Émotionnel 058 331 0326 ou 0177502028 www.therapiesheli.com


2 vues0 commentaire