Rechercher
  • P.Z

𝟯 𝗰𝗵𝗼𝘀𝗲𝘀 à 𝘀𝗮𝘃𝗼𝗶𝗿 𝗮𝘃𝗮𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝗰𝗲𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝘁𝗵é𝗿𝗮𝗽𝗶𝗲

Face à un trouble existentiel, une anxiété qui s’installe, une humeur qui s’emballe… entamer une thérapie peut être une réponse appropriée. 𝟯 𝗰𝗵𝗼𝘀𝗲𝘀 à 𝘀𝗮𝘃𝗼𝗶𝗿 𝗮𝘃𝗮𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝗰𝗲𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝘁𝗵é𝗿𝗮𝗽𝗶𝗲 Reconnaître que l’on a un problème Cela peut paraître évident mais reconnaître que l’on rencontre un problème dans sa vie est la condition sine qua non pour se faire aider par un thérapeute. Ça n'est ni le conjoint, ni la famille ou les amis qui peuvent décider de me faire démarrer une thérapie. La thérapie exige un véritable investissement personnel. Se faire aider doit se décider personnellement, personne ne peut vous y contraindre. Souffrir de la situation Que nous la vivions depuis longtemps, ou qu’elle se soit déclarée récemment, la raison de la consultation doit nous peser suffisamment pour accepter les changements. Nous pouvons être conscient d’avoir un comportement anormal, des pensées étranges ou même une addiction… sans pour autant en souffrir ! Parfois le simple fait de voir son problème comme insoluble peut faire souffrir mais également abandonner l’idée d’aller consulter sous prétexte d’être un « cas » trop désespéré… Consulter avec une raison en tête Certaines personnes vont consulter, à l’origine, pour résoudre un problème bien particulier, d’autres pour de multiples raisons. « En réalité, peu importe le sujet de la consultation, ce qui est essentiel pour entamer une thérapie, c’est de trouver un motif qui donne l’impulsion première. Se faire aider pour aller mieux n'est plus un tabou. Appelez moi dès aujourd'hui Philippe Nissim Zarka Mon Thérapeute Émotionnel 058 331 0326 ou 0177502028 www.therapiesheli.com


0 vue0 commentaire